Fabien Henry très en forme à quelques jours du Tour de France à la Voile !

A quelques jours du coup d’envoi du Tour de France à la Voile, Fabien Henry affiche un air réjoui. Celui qui détient le titre va aborder cette nouvelle édition avec l’équipage le plus efficace de ce début de saison, le Team Groupama de Franck Cammas. Comme Fabien le pressentait, Cammas, l’un des meilleurs coureurs au large sur le plan international, apprend très vite !

Il a mené de main de maitre son équipage pour cette entame de la saison et termine vainqueur de la Volvo DRIVe Race, championnat de printemps qui comprenait le Spi Ouest France, l’Iroise Cup et la Normandy Sailing Week. Fabien, qui était à bord de Groupama pour l’ensemble de ces épreuves, garde la tête froide mais constate que le team possède un cran d’avance sur ses adversaires. « Sur la Normandy Sailing Week, on a dominé. C’est la première grande étape que l’on faisait avec tout le groupe. C’était un bon test pour le Tour de France à la Voile » analyse Fabien particulièrement optimiste sur la capacité de l’équipage à animer les débats le long du littoral français en juillet ! Il ajoute : « Sur les parcours techniques, on peut dire qu’une journée moyenne pour nous correspond à une bonne journée pour les autres ».
Le Hyérois sait que la concurrence ne se laissera pas faire et a même remarqué de gros points de progression pour certains. « Bretagne Crédit Mutuel Elite a eu un peu de mal au tout début de la saison mais ils reviennent dans le match, je pense qu’ils peuvent faire un bon tour ! D’ailleurs, Tugdual Becquemie (ancien co-skipper de Fabien sur TPM Coych) va naviguer avec eux ». Fabien montera à Dunkerque, ville de départ du Tour, en début de semaine prochaine. Ces quelques jours de break avant le grand rendez-vous vont lui permettre d’observer attentivement la dernière étape de la Solitaire du Figaro. « J’ai surtout suivi la troisième étape de A à Z. Morgan (lagravière, 2ème du classement général pour l’instant derrière Fred Duthil ndlr) m’a impressionné. Je le verrai bien gagner cette édition ! » conclut Fabien dont l’objectif reste bien d’être au départ de la course en solo l’année prochaine.