Le sans faute pour Henry et ses hommes


100 %. C’est le taux de réussite de l’équipage de Fabien Henry sur la saison 2012 de course au large en équipage qui se termine ce soir à Marseille avec le dénouement de l’Eiffage TP Med Race. Les hommes de Toulon Provence Méditerranée Coych n’ont pas laissé une seule chance à leurs concurrents cette année, remportant les épreuves les unes après les autres, du Spi Ouest France, au printemps, à la Med Race aujourd’hui en passant par le prestigieux Tour de France à la Voile cet été. Leur premier adversaire, Daniel Souben (Courrier Dunkerque) passe la main avec élégance après quatre années de domination sur le circuit. Beau joueur, il reconnait être « agacé » par la superbe des Varois mais se dit également « ravis pour eux ». Le podium est complété par l’équipage de Nicolas Troussel (Bretagne – Crédit Mutuel Elite). Un peu déçu par la fin de championnat, le skipper a la satisfaction d’avoir rempli ses objectifs avec ce podium national. «Il ne faut pas oublier que cet hiver, j’étais blessé gravement. J’ai passé trois mois sans faire de bateau » rappelle Nicolas.
Aujourd’hui, c’est dans la brise que s’est jouée la dernière journée de course. A l’ombre du Napoléon Bonaparte, ferry affrété par la SNCM pour suivre les courses, les régates se sont déroulées dans des conditions musclées avec des mini-parcours contraignant les équipages à naviguer collé-serré. Les jeunes de Côtes d’Armor Bretagne, menés par Josselin Le Moine auront été les plus véloces aujourd’hui. A l’aise sur la première manche, finalement annulée, ils remportent la deuxième ce qui porte à trois le nombre de victoires pour l’équipage de moins de 26 ans, un record sur la régate. Autre bonne surprise de cette Eiffage TP Med Race, la performance de l’équipage BAE Systems. Cédric Pouligny et Gérald Véniard emmènent les Omanais sur la deuxième place du podium sans faire une seule mauvais manche. Nicolas Troussel et ses hommes (Bretagne – Crédit Mutuel Elite) terminent troisièmes, très déçus par cette dernière journée. « On a fait plein de choses n’importe comment aujourd’hui. Ce n’était pas notre journée du tout.» déplore le skipper.

__________
INTERVIEW

Interview de Fabien Henry, skipper de TPM / champion de France de Course au Large en équipage :

« C’était compliqué sur l’eau aujourd’hui avec un ferry au milieu du parcours et du vent d’Est. On fait une dernière manche correcte qui nous permet de gagner le championnat. On a réussi à faire du qualitatif à chaque fois qu’on a navigué cette année. La cohésion de l’équipage est un gros plus. C’est surprenant de gagner les cinq épreuves auxquelles on a participé cette année mais on prend ! »